12/11/2008

Rapaces 12/11/2008


RAPACES


A l'occasion d'une visite au château de Bouillon j'ai pu contempler à loisir quelques rapaces dont je vous rapporte les portraits en commençant par le condor.

Blog 6901


L'aigle au regard perçant.

Blog 6902


Son petit cousin, l'épervier.

Blog 6903


Un oiseau de nuit : le hibou.

Blog 6904


Pour clore la galerie, voici la buse.

Blog 6905


 

15:09 Écrit par Daniel dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : oiseaux, rapaces |  Facebook |

Commentaires

Prenons bien soin de ces rapaces.
Etonnée que Bouillon soitun paradis pour eux!
Bonne soirée.

Écrit par : cristina | 12/11/2008

tu as de la chance d'avoir pu imortaliser la buse moi quand elle me voit elle s'enfuit
bonne soirée

Écrit par : nicole | 12/11/2008

Bonjour Sélis Belle série de photos sur ses rapaces, des oiseaux qui toujours fasciner. Bonne journée

Écrit par : sorpion | 13/11/2008

trés beaux! de trés belle sprises mais il fait savoir! prés de chez moi il y a une falaise au dessus de laquelle tournent des vautours! si je savais faire une phot qui ressemble à quelque chose je les aurais pris déjà, c'est assez étonnant à voir!
bises et à bientôt Daniel, j'ai été trés absente mais trés malade aussi, il faut me pardonner:)!
bonne soirée!

Écrit par : mimi | 13/11/2008

bonjoue daniel superbes oiseaux chez nous on les voit voler dans le ciel mais l'autre jour il y en avait un mort dans le jardin du voisin, il s'était fracassé contre un pylône électrique est-ce qu'il n'était pas bien... mais pas un aigle une buse ou ???
bon week-end
bisous

Écrit par : nays | 14/11/2008

Waouw ! Quand le rat passe, le con dort !

Excellent week-end !

Écrit par : Guglielmo | 15/11/2008

Bonsoir Daniel A mon tour de te remercier de ton passage sur mon blog qui m'a fait plaisir,tu as de magnifiques photographies de rapaces, belles macros ,aux couleurs flamboyantes,chapeau à toi
Je te souhaite une agréable soirée,où ici le temps est trés médiocre,et surtout il pleut sur Toulon.
Bises de Mimi du Sud.

Écrit par : Mimi du Sud | 28/11/2008

Les commentaires sont fermés.